Grains solidaires

By Hervé M.
mercredi 3 septembre 2003
par Collectif TRANSVERSEL
popularité : 17%

J’ai été surpris de constater comme nombreux dans ces rencontres que le SEL n’est pas mort, loin de là.

Ce que nous attendions tous depuis longtemps semble montrer le bout du nez : le SEL se définissant comme une économie réelle, ayant sa place dans la société.

Les circonstances économiques et politiques actuelles sont sûrement un accélérateur d’une part et un catalyseur d’autre part.

Le ressenti (en tous cas le mien), n’est plus celui d’un individu en gré à gré à un autre individu, mais la conscience d’appartenir à une communauté d’échanges.

Et, fait nouveau, cette communauté elle-même, maintenant a une identité d’appartenance à une société plus large, voire planétaire.

C’est à mes yeux le chemin du futur et des générations futures.

L’engagement aux autres mouvances dites "alternatives" se fait de facto et non plus par le biais d’une lutte.

C’est bien d’identité dont il s’agit.

Pantaleo pressentait cela en disant : "nous n’avons plus à rechercher des adhérents, il nous suffit d’être, nous existons, adhère qui veut." (en gros) Comment cela est-il possible ? Pour moi, c’est extrêmement simple, il suffit d’avoir conscience de ce lien d’appartenance. Il suffit d’avoir conscience de l’acte responsable de l’échange, de l’adéquation entre notre élan et notre acte.

Le JEU a certainement contribué pour une grande part à cette prise de conscience (contrairement à ce que l’on pourrait croire) en cassant le mythe de l’appartenance à une communauté restreinte et très locale.

Cela, à mon point de vue, a obligé chacun à se considérer comme appartenant à une société plus élargie, sous peine de ressentir un isolement et une dépréciation de l’acte d’échanger. Cela a, je crois, obligé chacun à développer sa propre confiance.

La confiance, qui n’est jamais rien d’autre que de la confiance en soi, ne peut exister sans un élargissement de son propre être.

Le manque de confiance naît du manque de place à l’intérieur de soi.

Il y a peu encore, nous pouvions voir, dans nos échanges de paroles ici ou dans nos réunions locales, la prégnance des états émotionnels, comme si nous étions trop collés les uns aux autres. Les multiples confusions sujet/objet. Afin que les conséquences émotionnelles des échanges "n’affectent" pas, ni ne nuient à l’échange, une distance entre les partenaires est nécessaire.

Et c’est justement dans cet espace que peut s’installer la conscience d’appartenir à un groupe et la responsabilité de l’acte.

C’est dans cet espace que peut s’établir le respect de l’autre, c’est dans cet espace que peut se vivre la différence.

La crainte... car crainte il y a, même si elle n’est pas consciente, c’est de ne pas exister en tant qu’individu reconnu aux yeux du partenaire et de la communauté.

C’est un leurre. C’est justement parce qu’il y a l’espace nécessaire que le regard peut être porté.

C’est parce qu’il y a l’espace nécessaire que le gré à gré peut avoir lieu.

C’est aussi grâce à cet espace qu’un sentiment peut s’établir entre les partenaires, que toute chose peut être partagée et surtout....

... que les partenaires peuvent continuer à échanger au-delà du système dans une relation au potentiel évolutif.

Ces rencontres 2003 m’ont permis d’explorer cela : aller au-delà.

Je n’ai pu le faire qu’en établissant avec l’autre un lien sentimental, aller avec lui dans le partage d’un lieu commun où chacun peut être : au-delà de la confrontation émotionnelle.

Je sais aujourd’hui que ce "au-delà" est ce que portent cahin-caha les générations futures.

C’est le lieu des regards multiples.

HERVE M.


Merci à Hervé / le 3 septembre / mis en ligne par Daniel D. (temps passé 10 minutes)


Commentaires

Brèves

11 juin 2012 - Un site dédié aux infos sur les monnaies complémentaires

http://www.scoop.it/t/social-currencies Une vrai porte ouverte à toute l’info générée par les (...)

18 septembre 2009 - LE SEL du CANTAL : "FOUCHTRA"

Un des SEL du Cantal s’appelle bien "Fouchtra !", tel 04 71 48 62 93(+ Route des Sels) Pour (...)

29 août 2009 - Les selistes et les partenaires du JEU, invités à se mobiliser en cas de pandémie de grippe A

Comment faire ses courses en cas de grippe A(H1N1) ? Où stocker ses provisions ? Qui appeler à (...)

3 avril 2009 - "Voisins solidaires", les uns des autres

Le 25 mars, la ministre du Logement, Christine Boutin, a lancé officiellement l’opération Voisins (...)

17 février 2009 - C’est le moment ou jamais... ! Les S.E.L.

Un livre écrit le siècle dernier , mais plus d’actualités que jamais...La crise... ! Moi pas (...)