Tourisme Eco village d’Accueil Solidaire

Documentation sur le projet prémière phase/2006
lundi 23 juillet 2012
par ouedraogo raogo jean
popularité : 9%

L’association Itinérance souhaite mettre en place un projet d’écovillage et de tourisme solidaire dans le village de Yakouta au Burkina Faso. Les principes de l’écovillage répondent tout à fait à la définition du développement durable puisque les idées et techniques nouvelles ou traditionnelles visent à construire un futur durable. En résumé, la vocation des écovillages est de mettre en oeuvre un mode de vie collectif écologique et juste. Et le tourisme solidaire est un champ d’expérimentation pour le tourisme de demain. Il met en valeur la spécificité des lieux, des patrimoines et des cultures locales et teste des pratiques transférables, comme la répartition des bénéfices au sein de la population locale. Suite au diagnostic territorial qui permet de vérifier la viabilité de ce projet, un travail de réflexion a laissé place à l’analyse du projet. En effet, un certain nombre de facteurs sont à étudier pour démontrer l’intérêt de l’écovillage et surtout celui que le passage des « touristes solidaires » peut engendrer dans une région aussi reculée que le Sahel. L’analyse sera principalement axé sur le tourisme solidaire puisqu’il regroupe également les principes de l’écovillage. L’analyse se portera alors sur l’impact local de la mise en place d’un projet de tourisme solidaire dans le village traditionnel peuhl de Yakouta au Burkina faso.

Les apports de ce stage auront été bénéfiques au niveau de l’expérience professionnelle malgré les difficultés puisqu’il s’agissait de travailler sur la mise en place d’un projet dans la coopération internationale.

Cette phase initiale du projet est primordiale car elle doit permettre d’admettre ou non le viabilité du projet. Les études de terrain doivent être menées à bien grâce aux informations recueillies sur le pays, la région et le site choisi, ici Yakouta. L’intérêt est de dégager les forces et les faiblesses du territoire, tant au niveau économique, social et culturel, environnemental, démographique, institutionnel et géographique. Ainsi, les outils méthodologiques sont utiles à l’élaboration des questionnaires, adaptées à la population cible.

Dans cette étude, nous avons pu utiliser des documents de précédents projets, œuvrant à Yakouta mais il nous manquait de bons outils pour récolter des informations fiables de la part des villageois. Les données sont parfois faibles puisque certaines n’ont pu être actualisées, faute de temps et d’expérience. Cependant, de bonnes idées ont été émises de la part des membres de l’association ainsi que des stagiaires pour continuer à approfondir cette étude. Le manque d’encadrement peut être un bon apprentissage puisqu’il permet de prendre des responsabilités très rapidement. A contrario, il amène également des erreurs de parcours mais il s’agit alors de les prendre en considération et surtout d’avoir une bonne analyse de la situation. La plus grande difficulté aura été le manque d’accès à l’information, notamment Internet, qui est de nos jours un véritable support de travail.

Tout au long de cette étude, nous avons mesuré l’enjeu de la mise en place du projet TEAS à Yakouta. En effet, à la suite de l’installation du barrage, plusieurs structures souhaitent développer des projets pour obtenir des retombées économiques intéressantes. Avec cette nouvelle infrastructure, le site est prédisposé à attirer beaucoup de monde. Seulement, cela risquerait de perturber l’ordre social des villageois. Le projet TEAS est conséquent mais il peut aussi bien permettre d’assurer le bien-être de ceux-ci tout en améliorant les conditions de vie. L’accès à certaines infrastructures devient primordial pour leur santé et leur éducation, et c’est dans ce cadre que l’association souhaite soutenir de petites actions pour éviter la migration des jeunes et assurer la pérennité du village.

L’association souhaite également s’étendre sur d’autres sites pour développer ses activités et pourquoi pas créer une Union des Ecovillages d’Accueil au Burkina et dans les pays limitrophes dans un premier temps, et peut-être sur un autre continent dans le futur. Mais la priorité aujourd’hui reste la création d’une antenne au Nord, qui donnerait la possibilité d’obtenir des subventions plus importantes pour mener ce projet à terme.


Lors de la recherche du stage, j’ai beaucoup hésité à accepter cette mission de terrain au Burkina Faso qui sous entendait à nouveau des conditions de stage spartiates. Mais j’ai trouvé très intéressant de travailler sur un projet de tourisme solidaire et également sur la notion d’écovillage. Ayant une formation initiale en anthropologie, le respect de l’environnement et surtout des populations locales me tiennent à cœur. Le projet TEAS, Tourisme Ecovillage d’Accueil Solidaire que développe l’association Itinérance et qui intervient dans la région du Sahel et plus particulièrement dans le village de Yakouta, me paraît approprié au terrain puisque les conditions de vie des habitants n’est pas sans difficulté. L’objectif principal du projet est d’aboutir, à terme, à une suffisance alimentaire pour les habitants de Yakouta.

J’ai accepté ce stage avec une association locale pour découvrir une manière différente de travailler sur le terrain, pour approfondir ma culture du continent africain, notamment le Burkina Faso et également parce que les objectifs de ce projet m’ont semblé très cohérents.


Documents joints

programme d'étude période 2007
programme d'étude période 2007

Brèves

7 janvier 2009 - S !LENCE...A besoin de vous,pour vivre... ! Abonnez-vous... !!!

En pleine crise de la presse dite "alternative" , c’est à dire ne vivant pas des subsits de la (...)

2 mai 2008 - La Décroissance de mai 2008 : malpolitique et malbouffe

Comme chaque mois le Collectif Transversel essaie de mieux s’approcher d’une revue , d’un journal (...)

15 avril 2008 - Travaillez moins , profitez plus...la semaine sans télé...

Et oui, sous ce logo très sympathique , je pense que c’est comme cela que l’on va aborder à (...)

17 décembre 2007 - Mais où va l’argent ? le livre de M.L. Duboin

DETTE PUBLIQUE, FINANCEMENT DES PROGRAMMES SOCIAUX, RÔLE DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE, (...)

1er juillet 2007 - Le guide de l’économie équitable

Un blog sur ce guide ...A lire et plus si vous voulez l’acheter... Le livre est composé de (...)