SEL ou JEU...idem dans la complémentarité des réseaux.

mercredi 13 octobre 2004
par Daniel D.
popularité : 1%

Y-a-t-il des différences entre SEL et JEU , ou bien tout simplement oeuvrons nous dans la même direction afin de facilité les échanges dans la complémentarité de nos besoins ?

La demande faite par certains à tout membre du JEU d’avoir un solde toujours positif ne peut être satisfaite que de deux manières :

- en amorçant le processus par transfert d’unités du SEL vers le JEU ; mais ce me semble impliquer que le JEU soit parasite des SEL alors que les deux systèmes doivent être, à mon avis, complémentaires et non concurrents.

- en demandant au nouveau venu d’offrir des services avant de pouvoir en recevoir ; mais c’est reproduire là l’un des travers de la monnaie.

Le JEU étant par définition sans centre ni structure, il s’agit donc heureusement de demandes, de voeux, de souhaits, émis par certaines personnes et non de dictats.

Le JEU est un réseau et non un groupe !

Je vois avec plaisir évoluer les relations entre SEL et JEU.

Fin 1999 et début 2000 j’ai durement ferraillé, au sein des listes selidaires, contre D. A. qui affirmait que l’on devait choisir [[SEL ou JEU ; et il sous-entendait par là : SEL ou bien JEU. Il s’agissait d’un "ou" exclusif.

Je soutenais la thèse selon laquelle SEL et JEU devaient être des outils complémentaires et non concurrents ; c’était donc bien "SEL ou JEU", mais que ce "ou" n’était pas le "ou" au sens arbélien : il pouvait dans ce cas, donc devait être inclusif.(En latin, "vel" et non "aut" ; en français, nous avons un seul "ou" ; dommage !)

Je me suis aussi opposé sur ce point à Jeff. Nous étions souvent du même avis, mais pas du tout sur ce point. Il soutenait que le JEU est un système ultralibéral donc dangereux. Le dialogue était cependant possible, cordial et fructueux.

Il s’agit à mon avis de proposer non pas une alternative manichéenne, mais une plus grande liberté donc une plus grande responsabilité individuelle : choisir entre trois possibilités qui sont SEL, JEU, SEL et JEU.

Nous retrouvons dans ce débat l’opposition entre ceux qui prônent le contrôle de la liberté individuelle par le groupe, et ceux qui font confiance en l’homme. Souvent qualifiés de naïfs par les premiers, ces derniers savent cependant par expérience que chacun devient peu à peu conforme au regard qui est porté sur lui et que la "confiance accordée à priori", est très rarement trahie.

Mais d’une part beaucoup de personnes ont de grandes difficultés à sortir des antiques manières de toujours penser en terme d’opposition, alors que la coopération est la seule façon de faire en sorte que tous sortent gagnants (Comment les aider à changer de paradigme ? Désirent-elles en changer ?)

D’autre part il n’y a pas de transformation collective sans transformation personnelle, et réciproquement.

Nous devons donc travailler sur les deux plans, et en même temps.

Ce n’est pas un pari stupide que de miser à la fois sur les bienfaits du groupe et sur la liberté individuelle.

C’est celui que j’ai choisi de faire.

Je pense ne pas être le seul.

N’est-ce pas ?

J-Paul. (SEL de Gap)

Merci aussi à Jean-Paul D. pour ce très beau texte. Bien sûr au cours des prochaines rencontres de LIBOURNE 2004 on saura démontrer ce phénomène au cours des ateliers prévus par l’Atelier JEU et l’Atelier SYSTEMIQUE.

Important M.A.J. oct.2004 : on est partenaire du JEU et on ne peut en aucun cas être membre, on pourra bien entendu être membre d’un ou plusieurs SEL et partenaire du JEU, cez qui permettra d’échanger sans aucun problème, et même vous assurera la participation au Comité Sélidaire. 4 oct. 2004 à bientôt et n’hésitez à répondre de suite plus bas ...

Daniel D.(atelier JEU , systémique et ....)


Commentaires

Brèves

2 janvier 2011 - Le robin - Projet de société à double valeur de référence

Parce qu’elle s’est donnée pour objectif de dégager des lois et de formuler des prévisions à partir (...)

18 décembre 2004 - Penser public : le site de la réforme des services publics avec un wiki

Le sentiment d’inefficacité des services publics est largement répandu et repose trop souvent sur (...)

17 juin 2004 - Faire le point...fin juin 2004

Il est vrai que passer de 4 à 5000 visites par mois sur notre site en décembre à moins de 500 par (...)

6 mars 2004 - PIERRE CARLES, Ciné-Passions en Périgord

Du 10 au 23 mars 2004... Pierre Carles ne chôme pas. Viré ou censuré par la plupart des chaînes (...)

30 juillet 2003 - Proposer simplement une info sur TransverSel

Par Thierry Sur Le site des contributions pour SPIP , une nouvelle contribution permet en (...)