Poursuite du Projet permaculture au Burkina Faso

Kadomba II site pilote du projet
lundi 14 mars 2016
par ouedraogo raogo jean
popularité : 1%

Promouvoir la permaculture au Burkina Faso et en Afrique de l’Ouest ;

Valoriser le tourisme responsable,l’agro-écologie, l’éco-village et le développement durable ;

Favoriser la coopération internationale et l’apprentissage interculturel ; Valoriser l’autosuffisance alimentaire par le biais de pratiques agricoles et touristiques ;

Lutter contre la désertification et l’érosion des sols dans les pays en voie de développement ;

Organiser des formations, échanges et chantiers participatifs entre les pays du nord et du sud dans les domaines de l’art, l’artisanat, l’agriculture et l’éducation ;

Soutenir et développer un réseau de centre de formation en permaculture dans les pays de l’Afrique de l’Ouest en lien avec l’Université Populaire de Permaculture ;

Valoriser le volontariat des jeunes au sein de projet de solidarité internationale ;

Créer du matériel pédagogique pour le management de projets internationaux sur la mise en place de centres de formation de permaculture ;

Créer une base de données et du matériel pédagogique regroupant diverses techniques de développement durable, de permaculture, d’agroécologie adaptées aux climats tropicaux.

Historique du projet Le projet développé à Kadomba II est né suite à un programme de « coopération internationale de la jeunesse pour un développement durable »1 coordonné par l’association « Together » en partenariat avec l’association Itinerance Burkina Faso. Ce programme a consisté en un cours certifié de Permaculture coordonné par Benjamin BURNLEY (aujourd’hui coprésident de l’Université Populaire de Permaculture) et a réuni,en 2011 à Dakar et au Bénin, 60 jeunes de 6 pays d’Europe et d’Afrique dont 10 jeunes du Bénin, 3 du Sénégal et 3 du Burkina Faso. Ces jeunes font partie des premiers formés en permaculture d’Afrique de l’Ouest francophone. L’association Itinérance Burkina Faso, avec son fondateur Jean Raogo OUEDRAOGO (technicien agricole en France, à Cléder dans le Finistère) et Benjamin BURNLEY coprésident de l’Université Populaire de Permaculture (UPP) ont décidé d’aller plus loin dans la formation des participants. Deux ans plus tard, en 2013, ils créent l’association “Permaculture Itinérante France” afin de soutenir un projet de création d’une ferme-école en permaculture au Burkina Faso qui puisse, à terme, devenir un centre de formation de référence pour l’Afrique de l’Ouest. Le site choisi est celui de Kadomba II, un petit village proche de la commune de Satiri au Nord Est de Bobo Dioulasso, capitale culturelle du Burkina Faso. Le climat y est tropical sec. Les pratiques agricoles, fortement subventionnées, consistent à y cultiver pour l’exportation (notamment du coton) avec un apport massif d’engrais et de pesticides. Aujourd’hui, les terres sont massivement lessivées ; l’eau glisse sur le sol et l’érode. L’un des enjeux de ce projet de ferme-école en permaculture est d’améliorer les conditions de vie des populations locales du village de Kadomba II, mais aussi des villes et de la région de la zone d’intervention.


Pour atteindre cet objectif, dès 2013, l’association Permaculture Itinérante a mis en place et organisé la 1ère phase de ce projet par l’organisation d’un chantier de volontariat international pour la création de cette ferme-école en permaculture en Afrique tropicale dans la région du sud ouest du Burkina Faso au village de Kadomba II.

La seconde phase du projet s’est déroulée en novembre 2015. Ludovic BOURDON, formateur en permaculture Canadien, est retourné 15 jours au village pour continuer à mettre en places 8 systèmes de récupération des eaux des douches pour planter des cercles d’arbres fruitiers au sein du village. Avec les villageois il a construit une pépinière pouvant contenir jusqu’à 6 000 arbres. Près de 1 600 arbres de 35 variétés différentes y ont été plantés : papaye, goyave, cocotier, pamplemousse, dattier, grenadier, moringa, cactus, aloe verra, citronelle, fruits de la passion, Ylang Ylang, bananier … Avec l’avantage que toutes ces variétés sont utilisables d’une façon ou d’une autre par les villageois http://heyevent.com/event/s4td3jvbh...


Documents joints

PDF - 505.4 ko
PDF - 505.4 ko
online-fundraising
online-fundraising
adhére a notre association
adhére a notre association

Commentaires

Brèves

26 mars 2016 - Projet de Ferme Permacole à Kadomba II

Phase 3 : les objectifs chantier 2016 Du 8 au 28 juillet 2016 nous organisons une formation (...)

14 mai 2013 - La Lettre de Mai 2013.

En fait en ce mois de mai , ce n’est que des bonnes nouvelles que nous avons reçues, à (...)

1er janvier 2008 - Proposition de stage en énergie renouvellable. (au Burkina Faso )

l’association Itinerance dans le cadre d’études de son projet, 3éme phase lance une recherche de (...)

6 avril 2007 - PROPOSITION DE STAGE A L’ASSOCIATION ITINERANCE

l’association Itinerance au Burkina fas vient de faire parraitre sa proposition de stage pour la (...)

6 septembre 2006 - Listes d’informations sur le SEL et le JEU

informations-sel-jeu@yahoogroupes.fr Voici la liste où vous trouverez les informations les plus (...)