ODE au Z.E.L.

vendredi 9 août 2013

Suite à mon envoi d’hier, voici cet Ode au ZEL mise en vers (et contre tous) Diffusion libre à votre convenance Bonne journée - BJP

ODE au ZEL

Capitalisme vil soudain me laisse amorphe.

Mondial libéralisme creuset de catastrophes,

Système banque et bourse, sources d¹argent pourri,

Je hais ce capital qui nous fait tous marrons,

Halte à ce jeu de dupes, halte à ce jeu de Cons.

Le selisme se fait à présent marginal.

Le sociétalisme est un bel à-venir.

Le post-capitalisme est notre devenir.

De l¹un à l¹autre, ici, l¹enjeu est monétaire

Pour une économie à nouveau solidaire.

L¹idée est d¹instaurer une saine monnaie

Afin d¹en bien user à notre convenance ;

Puis de légaliser sa bonne gouvernance.

Ce jeu est à coup sur, en public, hors-la-loi.

En privé, c¹est possible. Le ZEL est fer de lance.

Pour que le meilleur gagne, la démarche est fort simple

Je déclare ma maison Zone Eco-Libérée

Ou mon appartement, ou ma propriété

Ma chambre ou mon studio, ou ma tente plantée.

Ailleurs, jusqu¹à sa chute, oui je respecterai

D¹un régime détestable la folle légalité.

Mais chez moi, oui, sans bruit, chez moi j¹adopterai

De l¹éthique zeliste la noble liberté

Pour le bel avenir de notre humanité.

L’éthique est référence qui permet de juger

Si l’acte que l’on fait a un sens reconnus !

Foi joyeuse est requise, douce énergie ténue

Universel travail, pour que puisse émerger

La civilisation de solidarité.

L¹éthique propre aux ZEL serait donc la suivante

La paix est valeur sure, en pacifique action

Non-violence implique la non-domination.

La liberté ensuite, car non-domination

Implique à juste titre forte non-soumission.

L’égalité encore car pour avoir sa chance

Cette non-soumission implique non-dépendance.

Indispensable muse, dame fraternité

Pour la non-dépendance veut solidarité.

Surtout je crie justice avant sévérité

Solidarité juste veut réciprocité.

Alors viendra l’amour, pacifique, immortel

Libre et égalitaire, et juste et fraternel

Réciprocité douce du joyeux don de soi.

Me voici donc zéliste, ou zélote ou Zonard

Ecolo Libertaire, peu importe, c¹est un jeu !!

Et vous, zéliste aussi ? volontaire ? dites-le !

Et vive ce réseau. À grands coups de poèmes

Adoptons pour valeur, pour subtile légende,

Le pied, monnaie locale indexée sur le temps,

Car cinq alexandrins font l¹heure du printemps

Inventons, instaurons, en territoires amis

Une autre économie pour poètes insoumis

BJP - 02/12/04

Texte publié sur le groupe Yahoo : poésiephiloseliste